Le monde de l'audiotel n'est pas réputé des plus sain. Voici quelques conseils sur des précautions à prendre si vous souhaitez travailler pour un service de télécommunication à valeur ajoutée.
N'hésitez pas à me faire part de vos expériences personnelles, elles contriburont à faire de cette page une chose utile à tous.
Et m
ême s'il n'est pas question de faire ici une liste noire officielle des arnaqueurs, les coordonnées des cabinets douteux m'intéressent au même titre que leurs façons de procéder. Je compte sur vous ! Les sources ne seront pas citées. Une autre chose m'intéresse également, ce sont les rémunérations proposées pour les différentes prestations. Elles seront indiquées ici pour donner une fourchette de prix.

VOTRE PETITE ANNONCE ICI :

  • Soignez votre texte. Une mauvaise orthographe laisse à supposer un laisser-aller au niveau de votre instruction, et donc vous présente comme une proie potentielle plus intéressante pour un escroc.
  • Evitez d'inscrire votre adresse E-mail dans le corps de votre message, les programmes de récupération (pour alimenter les listes de spams) de ces adresses, inscrites en clair, sont attirés par les forums et les petites annonces. N'inscrivez cette adresse que dans la fenêtre adéquate du formulaire, le lien créé s'autoprotège des principaux systèmes de pompage.

VOUS ETES CONTACTE(E) PAR E-MAIL ...

  • Si l'on vous demande d'appeler un numéro de téléphone, méfiez vous des numéros de téléphones portables, n'offrant aucune garantie de l'existence de l'entreprise. Vérifiez également que le numéro n'appartient pas à une ligne surtaxée, et qu'il s'agit bien d'un numéro correspondant à votre pays (10 chiffres pour la France, commençant par 01 à 05, par exemple).
  • Renseignez vous auprès de http://www.infobel.com/france/ où vous pourrez trouver l'adresse à partir du numéro de téléphone (c'est gratuit).
  • Vous pouvez également utiliser directement le formulaire ci-dessous, branché sur un site très chargé en publicités, mais gratuit aussi.

GRATUIT - Saisissez ici le numéro de téléphone :

 
  • Méfiance si l'adresse de l'E-mail provient d'un fournisseur où il n'y a pas de traçabilité du possesseur de la boite, comme hotmail, yahoo, caramail, ...

LE SERVICE A UN SITE ...

  • Il est possible de vérifier à qui appartient le site, grâce à ce formulaire :

Trouvez ici le propriétaire d'un domaine, ou chercher des domaines libres !
ne pas indiquer http://
Nom de domaine :

 

VOUS N'ETES PAS DECLARE(E) :

  • Vous êtes donc la proie idéale. La confiance dans les promesses n'est pas de mise. Si l'on vous promet de vous salarier, exigez un contrat de travail, ou une lettre d'engagement, avec précisions chiffrées des modalités de travail, plages horaires, rétributions, ...
  • Dans certains services, voire de très connus, on peut vous expliquer qu'il est tout à fait possible de travailler ainsi "sans risque" en vous reversant des "commissions" sur prestations. Celles-ci ne vous donnent aucun droits sociaux (chômage, sécurité sociale, etc ...), mais le principe est toléré légalement ... A la condition expresse que ces sommes soient déclarées sur votre feuille d'impôts et aux organismes officiels se basant sur les revenus pour l'octroi d'aides.
  • En cas de problème de paiements (les sommes ne sont pas celles qu'on vous a fait miroiter, ou l'on ne vous paye pas votre dernier mois de travail ... ) vous ne disposez que de peu de recours.

VOUS ETES DECLARE(E) :

  • Vous passez un contrat de prestataire de services avec votre client. La signature du client doit y figurer. Les pourcentages de reversements, ou prix fixés, et plages horaires, entre autres, doivent y être clairement définis.

DANS LA MESURE DU POSSIBLE :

  • Si le service fait de la publicité dans les journaux, relevez le numéro de siret, ou siren, inscrit (c'est en principe obligatoire) sur l'encart publicitaire, puis prenez des renseignements à partir de l'un des liens sur l'information sur les entreprises, sur http://www.infobilan.fr/ par exemple, ou http://www.societe.com (qui semble moins complet) . Pour la Suisse, voir http://rc.ge.ch. Certains de ces numéros sont faux, d'autres correspondent à des entreprises sans rapport avec le monde de la télécommunication. A vous ensuite de décider.
  • N'acceptez aucun travail si vous n'avez pas de contrat en main. Ceci ne garanti pas que vous serez payé(e), mais c'est mieux que rien du tout, au cas où ... Si vous craignez de rater une occasion en négligeant ce détail, et que quelqu'un d'autre la saisisse à votre place, c'est vraisemblablement ce qui se passera. Mais c'est ce quelqu'un d'autre qui s'en mordra les doigts à votre place

A SAVOIR :

  • L'audiotel rapporte au nombre de connectés. Les gens attendent leur tour et ça rapporte en attendant. C'est comme le minitel (3615 - 3617 ... ) en France. Si l'on vous propose un pourcentage sur les connexions, rien n'indique que les chiffres qui vous seront fournis ne soient pas trafiqués. Préférez des sommes fixes, à moins que vous n'ayez une absolue confiance dans le responsable du cabinet chez qui vous travaillez, ou que vous ayez accès en direct par Internet aux statistiques de communications.
  • La majorité des sites audiotel sont corrects, mais il y en a encore beaucoup qui ne le sont pas. Si vous travaillez "au pourcentage", tenez un "journal de bord" de vos prestations (nombre de connectés en attente, etc ...) dans la mesure du possible, ce afin de pouvoir comparer avec la rétribution qui vous sera proposée. Si elle est vraiment très différente, elle le sera vraisemblablement le mois d'après. N'attendez pas pour réagir.

PRIX MOYENS :

J'attends vos infos à ce sujet, pour le moment les données sont encore peu nombreuses . Un grand merci à ceux qui ont accepté de jouer le jeu de la clarté !

  • 2 bases pour les audiotels (pour un accès à 0,34 euro la minute).
    • Le fixe minimum proposé en moyenne à 10 euros de l'heure travaillée, qu'il y ait appel ou non. Une étude sur le sujet montre qu'il n'est pas rentable d'accepter un barême inférieur.
    • Le paiement au nombre de connectés, proposé entre 3 et 5 euros en moyenne par heure générée (2 connectés en moyenne sur une heure rapportent 6 à 10 euros, 3 connectés = 9 à 15 euros, etc... ). Peu de connectés = peu de rapport.
  • Voyance par téléphone pour le compte d'un cabinet : d'après ce qui se pratique, et d'après nos propres calculs tenant compte de tous les frais engagés dans la gestion d'un cabinet de voyance, y compris les énormes frais publicitaires, le reversement minimum au voyant se situe aux alentours de 25 % du prix de la consultation. A noter certains cabinets associant audiotel et voyance par CB qui descendent jusqu'à 20 % de reversement seulement.

NOTE SPECIFIQUE A L'ATTENTION DES RESPONSABLES D'AUDIOTELS

  • Un sujet de tensions récurrent est le non-paiement des heures effectuées par les animateurs. Il y a des causes variées, et tout le monde n'est pas toujours blanc ou noir dans l'histoire. Il arrive que la permanence ne soit pas assurée, ce qui entraine une perte d'argent et de clientèle plus ou moins importante. Est-ce que cela justifie le non-paiement des heures effectuées ? NON ! Et si ce cas de figure est inscrit dans le contrat, il s'agit d'une clause abusive. Si les règles sont établies d'avance partout, il y aura moins de conflits, et ce sera moins le bureau des pleurs ici (et ça arrive des 2 côtés ) sur le sujet. Donc, pensez à préciser sur le contrat :
    • Le délai minimum pour avertir d'une impossibilité de permanence.
    • Les règles de conduite à tenir en cas de force majeure.
    • Les sanctions ou pénalités en cas de manquement démontré, celles-ci ne pouvant inclure le non paiement du travail effectué.

QUELQUES CONSIDERATIONS TECHNIQUES SUR L'AUDIOTEL

  • France télécom reverse 11,28 euros par heure de connexions générée
  • Abonnement France Télécom :  60,98 euros HT/mois (en 2005).
  • Publicité sur un support comme Télé 7 jours par exemple : 2275 euros HT par semaine pour un encart de 44 x 24.
  • Prix de revient d'un(e) animateur(trice) ... Comptons 10 euros/heure.
  • Ces considérations ne tiennent pas compte du coût du matériel, de l'entretien, des services payants annexe, des charges de l'entreprise, fixes ou non, des rémunérations, des taxes et autres impondérables.
  • A vous de faire vos calculs, et vous interroger sur la viabilité de certains sites compte tenu de leur taux de fréquentation . S'il y a moins de 1 connecté à certains moments de votre permanence, c'est pas bon du tout !

Accès à la durée

Tarif utilisateur
TTC

Reversement

089070/64

0,112 €/mn

0

089071

0,150 €/mn

0,046 €

089167/70

0,225 €/mn

0,103 €

089235/68/69/70

0,337 €/mn

0,188 €

Tarifs audiotel France Télécom

Ces reversements sont calculés tous les deux mois et leur montant est communiqué le 15 du mois suivant sous la forme d'un récapitulatif (voir ci-dessous).

 Fermer la page